samedi 2 juillet 2022

Entre marais et bocage : libellules et papillons, Trévières et Mandeville-en-Bessin

 Bonjour Amies Curieuses et Amis Curieux

En cliquant sur le lien (...) vous saurez tout sur la prochaine sortie organisée par et pour Les Curieux de Nature
On vous attend, samedi 2 juillet, sur la grande place de Trévières, Calvados,  à 11 heures, 
Pour une balade le long des étiers dans les marais du Bessin et une promenade dans un paysage bocager vers Mandeville-en-Bessin

La jolie petite libellule,
Pour étonner les oiseaux,
Fait son numéro de funambule
Et de roseau en roseau,
Elle est là soudain qui papillonne
Juste au-dessus du ruisseau.
Oh la la, la la ! Qu'elle est mignonne,
Quand elle se mire dans l'eau.
...
La jolie petite libellule
Ne peut pas s'apprivoiser,
Car elle a des ailes majuscules
Faites pour vous échapper.
(Sim)

Ainsi, se sont retrouvés Quentin, Pascal, Dominique, Dominique, Agnès, Rémy, Micheline, Reine, Anne-Marie, Karin, Lucien, Hélène, mais aussi Michel, en voisin, venu nous saluer à Trévières, juste avant notre départ.  

Nous traversons une prairie et longeons un petit chenal à la recherche d’odonates, avant de rejoindre les bords de l’Aure où nous profitons d’une belle vue, installés sur le pont des Gosnons (ou pont du moulin des fossés).







Grâce à leurs ailes antérieures et postérieures qui ne sont pas couplées – et qui peuvent battre indépendamment –, les libellules voltigent dans toutes les directions, même en arrière. Ce qui, avec leur vue très étendue, les rend souvent bien difficiles à attraper. Cela dit, grâce à une technique inédite de notre animateur Pascal (cf photo), nous pourrons observer sereinement un bel Anax imperator, reconnaissable par le bleu intense de son abdomen et le vert de son thorax.



Comme tout anisoptère, cette æschne de grande taille présente une différence de forme entre les ailes antérieures et les postérieures. Ailes qu’elle maintient étalées au repos. C’est l’une de ses différences avec les zygoptères, qui possèdent des ailes identiques, les maintiennent fermées au repos, et parallèles au corps (à l’exception toutefois des lestes, zygoptères qui conservent leurs ailes étalées au repos). 


Libellula fulva ( Libellule fauve)

Erythromma lindenii (Agrion à longs cercoïdes)

Coenagrion mercuriale( Agrion de mercure)

Notons d’autres détails morphologiques permettant de les différencier au premier coup d’œil :

– les anisoptères sont plus grands et plus trapus, les zygoptères plus petits et plus fins

– Beaucoup d’anisoptères volent longtemps sans se poser, alors que la plupart des zygoptères se posent souvent.

– Les anisoptères ont des yeux rapprochés, qui se touchent au moins en un point, alors que les yeux des zygoptères sont distants.

Après un sympathique pique-nique, nous quittons Trévières pour rejoindre Mandeville-en-Bessin, en passant par le joli « Val de la Rue ». Le Machaon s’avérerait-il plus rapide encore que l’Anax ? Toujours est-il que nous ne parvenons pas à l’attraper ! De son côté, Anne-Marie, intuitive, parvient à capturer un Cuivré commun dans une prairie jonchée d’oseilles (Rumex acetosa), ce qui augmente notre liste d’observations des rhopalocères, pas aussi fournie que nous l’avions souhaité...

De retour à Trévières, Agnès attire notre attention sur le monument aux morts, proche de l’église du village. Il représente la Victoire, sous l’aspect d’une femme drapée dans une longue robe, et coiffée d’un casque militaire français de la « Grande Guerre ». Cette statue porte aussi la trace des combats menés lors du Débarquement Allié de 1944, un obus de Marine ayant emporté une partie de son visage, telle... une “gueule cassée”. Le choix de la commune fut de ne pas la faire réparer : en souvenir commun des souffrances des poilus et des combats libérateurs de 1944.


photo Wikipedia

Enfin, nous nous réunissons à l’ombre du Bar des sports de Trévières… pour un dernier rafraîchissement et un goûter convivial... 


Photos Agnès,  Dominique, Quentin


Les observations à Trévières (T) et à Mandeville-en-Bessin (M) 

Odonates (T)

Anisoptères (libellules)

Aeschnidés : Anax empereur Anax imperator

Libellulidés : Libellule fauve Libellula fulva

Zygoptères (demoiselles) :  Calopteryx splendide (ou éclatant) Calopteryx splendens, Agrion à larges pattes Platycnemis pennipes,  Agrion à longs cercoïdes Erythtomma lindenii, Agrion de mercure Coenagrion mercuriale, Leste vert Chalcolestes veridis

Rhopalocères :

Nymphalidés : Paon du jour Inachis io (T et M),  Vulcain Vanessa atalanta (T), Belle Dame (Vanesse des chardons) Vanessa cardui (T et M), Robert le Diable (Gamma) Polygonia c-album (M), Amaryllis Pyronia tithonus (T), Myrtil Maniola jurtina (T et M ), Tircis Pararge aegeria (T), Demi-deuil Melanargia galathea (M)

Piéridés : Pieride du chou Pieris brassicae (T), Piéride de la rave Pieris rapae (T et M), Piéride du navet Pieris napi (M)

Papilionidés : Machaon (chenille et imago) Papilio machaon (M)

Lycénidés : Cuivré commun Lycaena phlaeas (M)

Autres

Cétoine dorée Cetonia aurata (T), Bourdon terrestre Bombus terrestris, Bourdon des pierres Bombus lapidarius, Coccinelle , asiatique Harmonia axyridis (T), Lucane Lucanus cervus , mâle (cadavre) (T) et femelle (M, 

Merle noir (Turdus merula) (T), Pinson des arbres (Fringilla coelebs) (T et M), Bruant zizi (Emberiza cirlus) (M) , Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)(M) , Fauvette grisette (Curruca communis), Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) (M) , Cigogne blanche (Ciconia ciconia) (T) , Poule d’eau (Gallinula chloropus) (T) , Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) (M) , Epervier d’Europe (Accipiter nisus).

Chevesne (Squalius cephalus) (T), Perche commune (Perca fluviatilis) (T), Rotengle (Scardinius erythromthalmus) (T)

Chevreuil (Capreolus capreolus). (M)